L'encadrement des loyers étendu à de nouveaux territoires

Quatre grandes villes de province et deux intercommunalités en région parisienne, ainsi que Grigny dans l'Essonne, veulent expérimenter l'encadrement des loyers prévu par la loi Elan.

Dans un entretien accordé ce mardi au quotidien "Les Echos", Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du logement, annonce que Bordeaux, Lyon avec Villeurbanne, Grenoble, Montpellier et plusieurs intercommunalités de la région parisienne se sont portées candidates pour expérimenter sur leur territoire le dispositif d'encadrement des loyers prévu par la loi Elan de novembre 2018. Les villes candidates avaient jusqu’à lundi pour en faire la demande. En région parisienne, les zones concernées sont l'intercommunalité de la Plaine dans le Val d'Oise – "en passe d'être validé le premier", selon la ministre –, les onze communes de Grand Orly Seine Bièvre (Val de Marne et Essonne) et la commune de Grigny dans l'Essonne. À noter que Marseille et Toulouse ont renoncé à faire leur demande.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Demande de contact