Mise en place d’un prêt spécifique pour aider les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique

Début 2022, deux réseaux bancaires – le Crédit Mutuel et la Banque Postale – vont distribuer le « prêt avance rénovation », un prêt hypothécaire accessible aux ménages aux revenus modestes qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leur logement. La formule bénéficie d’une garantie de l’État.

Le Crédit Mutuel et la Banque Postale accompagnent le gouvernement dans sa promotion du « prêt avance rénovation », prévu par la « loi Climat » du 22 août 2021 et destiné aux ménages qui souhaitent s’engager dans des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Les deux réseaux bancaires rendent effectivement concrète la formule proposée par le gouvernement en assurant auprès des ménages, dès le début de l’année 2022, la distribution de ce prêt particulier. Ce dernier vient en complément des aides publiques existantes, comme MaPrimeRenov’ou l’éco-prêt 0 % et doit aider au financement du « reste à charge », certains ménages pouvant, en effet, rencontrer des difficultés à accéder à des prêts bancaires classiques en raison de l’âge ou de revenus modestes.

Le « prêt avance rénovation » est un prêt hypothécaire, bénéficiant d’une garantie de l’État à hauteur de 75 % pour les ménages aux revenus modestes. Il permet un remboursement du capital emprunté in fine soit lors de la vente du logement, soit lors du règlement d’une succession. Les intérêts peuvent quant à eux être remboursés au fil de l’eau ou in fine également. Un décret précisant les conditions de ressources et les conditions de la garantie publique est attendu d’ici à la fin de l’année.

 

Source : Gouvernement, communiqué du 1-9-2021.

Dossiers du mois

Afficher tous les contenus Afficher tous les contenus

Demande de contact